La sobriété numérique

Publié le 24 février 2022

Occupant une place toujours plus importante dans notre quotidien, le numérique ne cesse de s’accroître et pollue davantage. Avez-vous déjà entendu parler de “sobriété numérique”?
Définition, informations importantes, conseils… Nous vous donnons toutes les clés pour comprendre et adopter la “sobriété numérique” au quotidien.

SOBRIÉTÉ NUMÉRIQUE DÉFINITION :

Le numérique représente 4 % des gaz à effet de serre (GES) au niveau mondial. Et ces émissions pourraient augmenter de 60% d’ici 2040.
Selon The Shift Project, la surconsommation numérique « n’est pas soutenable, ni compatible avec les accords de Paris pour le climat » (2015).

« La sobriété numérique désigne un changement des usages au global : réduction de l’empreinte carbone, de la consommation énergétique, etc. »

https://bit.ly/3IeugkP

Penser sobriété numérique, c’est agir pour réduire deux sortes de pollutions numérique :

  • La pollution strictement due au fonctionnement d’internet. Elle prend notamment en compte, le transport, le stockage de données, la maintenance du réseau…
  • La pollution autour de la construction des équipements informatiques. Elle prend notamment en compte l’extraction minière des” terres rares”. Ces terres rares représentent 17 métaux utilisés dans la fabrication de produits de haute technologie. Leur extraction et traitement pollue et produit des déchets toxiques.

LES AVANTAGES DE LA SOBRIÉTÉ NUMÉRIQUE :

On a souvent tendance à associer le concept de sobriété numérique à un impact environnemental. Pourtant, celui-ci va plus loin et bénéficie à tout à chacun.

Une baisse du coût de nos appareils :

Si la plupart des équipements numériques ont un coût élevé, la sobriété numérique tend à une régulation de leur puissance et, par la même occasion, de leur coût.
La “low tech” (basse technologie) est un ensemble de technologies visant la forte durabilité, la résilience collective et la transformation culturelle. Ces technologies cherchent à être simples, bien dimensionnées et réparables.

Elles sont issues d’une fabrication la plus locale possible. De plus, la low tech utilise des matériaux de réemploi, de recyclage ou encore des matériaux biosourcés.

Une meilleure longévité pour vos appareils :

L’évolution des outils du numérique est rapide et chaque semaine de nouveaux modèles font leur apparition sur le marché.L’objectif pour les constructeurs est de proposer du matériel éco-conçu , sans obsolescence programmée.

L’éco-conception prend en compte toutes les étapes du cycle de vie du produit :

  • Extraction minière,
  • Fabrication,
  • Logistique,
  • Transport,
  • Utilisation,
  • Traitement en fin de vie.

COMMENT TENDRE VERS LA SOBRIÉTÉ NUMÉRIQUE ?

“ Passer de 2 à 4 ans d’usages pour une tablette ou un ordinateur c’est améliorer son bilan carbone de 50%.”

ADEME

Vous l’aurez compris, l’impact énergétique et environnemental du numérique implique un changement de nos usages au quotidien.

Un énorme travail de sensibilisation doit donc être fourni et ce dès le plus jeune âge.

NOS CONSEILS POUR TENDRE VERS LA SOBRIÉTÉ NUMÉRIQUE :

Pensez au reconditionné lors de vos achats d’équipement :

Smartphones, ordinateurs, tablettes, le reconditionné est partout. Les appareils reconditionnés ont déjà servis et sont remis à neuf.
En les achetant vous leur offrez une seconde vie. C’est donc un geste efficace pour ralentir le rythme de production ainsi qu’un gain pour votre portefeuille.
Vous souhaitez vous procurer du matériel reconditionné de qualité ? Vous pouvez vous rendre sur les sites suivants :

Pensez également à revendre les appareils dont vous n’avez plus l’utilité.

Vérifiez l’indice de réparabilité de votre matériel :

Institué par l’article 16-I de la loi n° 2020-105 du 10 février 2020, l’affichage de l’indice de réparabilité est obligatoire sur la plupart des équipements numériques.
Basé sur une note de 10, l’indice de réparabilité permet de lutter contre le gaspillage et l’obsolescence programmée.
Vous pourrez plus facilement le faire réparer et augmenterez sa longévité.

Sachez d’ailleurs que si votre matériel est hors service, la plupart des vendeurs de reconditionnés vous proposent leur rachat.

Pensez à l’éco-conception web :

“ Un site web conçu de manière écologique, s’avérera automatiquement plus léger. Et un site internet plus léger aura un meilleur temps de chargement, un meilleur référencement et une meilleure expérience utilisateur.”

Improved Impact
  • Faites le choix d’une structure simple,
  • Optimiser vos images, vidéos, et autres animations,
  • Choisissez un hébergeur web green.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre article spécialement dédié à l’éco-conception.

CONCLUSION :

Vous l’aurez compris, le numérique est un défi pour la transition écologique. Si la prise de conscience est bien réelle, de nombreux efforts restent encore à fournir si nous souhaitons améliorer la situation.
Alors finalement, pour lutter contre la pollution du numérique, pensez sobriété numérique 😉

Pour aller plus loin, testez l’impact de votre site web sur notre plateforme et découvrez votre impact social et environnemental.

Calculez dès maintenant l’impact de votre site!

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous pour lancer un audit.

One thought on “La sobriété numérique

Les commentaires sont clos.