Réseaux sociaux et accessibilité numérique

Publié le 3 février 2022

A l’heure du marketing relationnel, la majeure partie des entreprises disposent d’une stratégie de communication. Pourtant, elles sont encore trop nombreuses à publier des contenus inaccessibles.

Découvrez nos astuces pour communiquer efficacement avec des contenus accessibles à tous 😉

Accessibilité numérique définition :

Aussi appelée “a11y” : Contraction du mot “accessibility”, avec la première lettre a, le nombre de lettres entre celles-ci et la dernière, et la dernière lettre y. L’accessibilité numérique est une notion fondamentale lorsque l’on parle de publication de contenus à destination du web.

  • Écrire des contenus faciles à lire facile à comprendre (FLFC),
  • Avoir un design bien construit et lisible,
  • Utiliser les bons contrastes.

Tous ces éléments permettent d’améliorer l’accessibilité de votre contenu et de toucher tout à chacun.

Comment publier efficacement sur les réseaux sociaux ?

Nous avons tous besoin de l’accessibilité numérique.

Vous pensez que les personnes en situation de handicap ne font pas partie de votre clientèle ? Il y a de très fortes chances que vous vous trompiez.
Aujourd’hui, pas moins de 12 millions de français sont porteurs de handicap. Et dans 80% des cas, on parle de handicaps invisibles, qui ne se remarque pas aux premiers regards (handicap léger, surdité…).

Vous avez donc tout intérêt à penser accessibilité numérique afin de maximiser vos retours clients.

Nos conseils :

Place maintenant au cœur de notre article, nos conseils pour améliorer l’accessibilité de votre communication.

La rédaction de votre post :

  • N’oubliez pas de garder l’accentuation sur vos lettres majuscules (Ù, É…). Vous améliorerez la compréhension de votre contenu.
  • Attention à vos contrastes. N’écrivez pas en blanc sur fond gris ou inversement. En cas de doute, vous pouvez utiliser l’outil Contrast Finder.
  • Pensez à faire des phrases simples et courtes. Vous capterez mieux l’attention de vos lecteurs et améliorerez la compréhension de vos phrases.

Les #hashtags utilisés :

Mettez une Majuscule entre chaque mots. Trop souvent les hashtags sont intégralement écrits en minuscule. Cela les rend illisibles. Privilégiez donc les majuscules sur les premières lettres de chaque mot.

#NumeriqueResponsable plutôt que #numeriqueresponsable.

Trop d’emojis tue l’emoji :

N’utilisez pas les emojis à outrance. Chaque émoji a une description textuelle qui est retranscrite de manière vocale par les lecteurs d’écrans.
Mettre trop d’emojis à la suite devient vite incompréhensible.

Par exemple, cette suite d’emojis “♻️💻➡️❤️🌍“ serait traduite par “:recycle::computer::arrow_right::heart::earth_africa:”.

C’est indescriptible. Privilégiez donc les mots plutôt que les emojis.

L’utilisation d’images :

  • Votre image est à but informatif ? N’oubliez pas d’ajouter un ALT, c’est-à-dire un texte alternatif, afin d’expliquer son contenu. Cela aide les personnes malvoyantes et les utilisateurs naviguant sans l’affichage des images à comprendre votre contenu.
  • L’objectif premier d’une image est d’être visuel, d’accompagner votre contenu rédigé. Pensez donc à limiter la quantité de textes à l’intérieur de vos images. Vous améliorerez sa lisibilité.

Les contenus vidéos :

Pour toutes vos vidéos, pensez à ajouter des sous-titres. Donnez une transcription textuelle à vos médias n’est pas destiné qu’aux personnes sourdes ou malentendantes…

C’est aussi utile aux personnes souhaitant visionner votre contenu dans des conditions inadaptées.

Mesurer l’accessibilité numérique de votre site :

Finalement, que l’on parle de communication ou de développement web, l’accessibilité numérique est essentielle pour que chacun puisse accéder à votre contenu.

Saviez-vous que Google référence mieux les sites internet accessible ?

C’est une bonne raison de réagir !

Où en êtes-vous à propos de l’accessibilité de votre site web ?
Pour le savoir, demandez votre scoring 100% gratuit et recevez vos différents scores d’impact.

Pour aller plus loin :